French

Quel est le secret pour devenir polyglotte facilement ?

Les langues sont à la base de la communication et elles sont un des éléments les plus significatifs de chaque société. Il suffit de penser à quel point il est difficile de se faire comprendre dans un pays où la langue parlée est différente de notre langue maternelle. Même des tâches élémentaires, comme aller à la boulangerie, peuvent être difficiles à accomplir.

Il est de notoriété publique que l’apprentissage d’une langue étrangère est un procédé évolutif qui peut durer toute notre vie. Il n’est pas possible de maîtriser parfaitement une langue étrangère du jour au lendemain. En conséquence, il faut s’armer de beaucoup de patience et de persévérance, mais surtout d’avoir un objectif bien précis en tête. Précisons qu’il n’est pas nécessaire que cet objectif soit de devenir un logiciel de traduction aux traits humains, mais plutôt de créer une version améliorée de nous-mêmes. Les objectifs peuvent être des plus variés : faire bonne impression lors d’un entretien d’embauche, pouvoir communiquer avec notre.s partenaire.s au sein d’un couple mixte ou simplement découvrir la culture en approfondissant la langue d’un certain pays qui nous attire particulièrement.


En effet, l’apprentissage ne se déroule pas de la même manière pour tout le monde. Tout d’abord il est fondamental de comprendre combien de temps nous avons à disposition. Peu importe si cela nous prendra 20 minutes, 1 heures, une demi-journée ou voire une journée entière. L’essentiel est d’être constant.e.s et de comprendre quels sont les instruments les plus avantageux pour notre progression. La plupart des gens sont sensibles à la mémoire perceptive, c’est-à-dire que la stimulation de leur sens (la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et le goût) permet à leur cerveau de créer des souvenirs. Elle permet de retenir des images ou des sons sans que l’individu s’en rende forcément compte. En conséquence, une personne qui possède une mémoire visuelle tendra à utiliser des codes couleur, des schémas, des graphiques. En revanche, une personne qui possède une mémoire auditive retiendra et stockera plus d’informations à l’aide de son ouïe. Cependant, la vraie question est : comment pouvons-nous faire pour apprendre une nouvelle langue ou améliorer notre niveau linguistique actuel ? Quels sont les outils les plus efficaces pour l’apprentissage des langues étrangères ? Il serait pertinent de mentionner le visionnage de films et de séries en version originale sous-titrés proposés par les différentes plateformes de streaming, comme Netflix, Amazon Prime Video ainsi que Disney+. Sans oublier la lecture de nos livres préférés et de l’actualité dans d’autres langues, l’écoute de podcasts ainsi que le paramétrage du portable dans la langue étrangère étudiée. Ces outils sont sans doute efficaces, mais pas indispensables. La première solution qui nous traverse l’esprit est d’aller vivre dans le pays dont nous souhaitons apprendre la langue. Les plus sceptiques diront que suivre des cours de langue auprès d’un établissement privé coûte cher et honnêtement cet argument semble tout à fait légitime. Néanmoins, il existe la possibilité de devenir « fille ou fils au pair ». Le programme Au Pair est un programme d’échange culturel permettant aux jeunes du monde entier de vivre à l’étranger, au sein d’une famille native qui offre le gîte et le couvert et de l’argent de poche en échange de l’accomplissement de tâches quotidiennes comme la garde d’enfants, les courses et le ménage.


La plupart d’entre nous peuvent penser que cela n’est pas envisageable à cause de la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre actuellement. Allons donc au cœur de la question : quelles méthodes sont conseillées car considérées meilleures pour l’apprentissage des langues étrangères pendant cette période historique si étrange ? La pratique linguistique orale. Et là une autre question se soulève : Comment s’y prendre si nous ne pouvons pas voyager et rencontrer de nouvelles personnes ? La réponse est très simple : organiser des tandems avec des natifs.ves par Skype, Zoom, Teams ou Discord. Pour celles et ceux qui ne sauraient pas de quoi il s’agit, la première signification du tandem est à l’origine une « bicyclette conçue pour être actionnée par deux personnes placées l’une derrière l’autre », d’après le dictionnaire de langue française le Larousse. La deuxième signification, qui nous intéresse dans notre cas, fait référence au tandem linguistique, autrement dit apprendre ou approfondir une langue étrangère en trouvant un partenaire de langue maternelle et en engageant la conversation. Chacun des deux participants est un locuteur natif de la langue que l’autre veut apprendre. Il s’agit donc d’un échange équitable. Cette méthode a été mise en place par de nombreuses écoles et universités. Le CRL, Centre de Ressources en Langues de l’Université François Rabelais de Tours, propose notamment aux étudiants locaux des tandems linguistiques avec les étudiants internationaux de façon hebdomadaire.


Toutefois, il est possible de trouver un partenaire même sur Internet. Un des sites Internet les plus connus s’appelle Lang-8 : ce site web a été créé au Japon, par un étudiant d’origine chinoise qu’y a habité longtemps, afin de créer des connexions et des interactions humaines entre tous les citoyens du monde. Pour l’instant Lang-8 est disponible en 19 langues différentes. La pratique orale permettra aux aspirants polyglottes de sortir de votre propre zone de confort. L’envie de vouloir s’améliorer doit être supérieure à la crainte de se sentir ridicules. Normalement les gens qui décident de se livrer au tandem linguistique ou qui se mettent à disposition de l’autre n’ont jamais de préjudices et ils s’aident mutuellement en cas de difficulté ou de faute. Lorsqu’un des locuteurs s’aperçoit de la faute, il intervient pour corriger son interlocuteur et lui donne plus d’explications. De cette manière l’interlocuteur retiendra plus facilement les remarques constructives qui ont été faites et ne les reproduira pas lors de la prochaine conversation. Comme le disait Confucius, un des plus célèbres philosophes chinois : « La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. »

Référence image:
https://grupporebisorg.files.wordpress.com/2020/05/popoli-2-grande.jpg?w=750

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *